Aimez, partagez, dégustez !
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Faites un bio geste !
Faites un bio geste !
Paysan Breton c’est avant tout :
une marque coopérative engagée pour une agriculture
et un avenir durable !

On pourrait faire de grands discours mais des actions au quotidien, c’est mieux !
Paysan Breton soutient ses agriculteurs en leur fournissant :

Un accompagnement technique

Un accompagnement
technique

des formations et une expertise agronomique, des solutions innovantes en terme de matériel et technologie
Un engagement sur les débouchés

Un engagement
sur les débouchés

de leurs légumes
Une juste rémunération

Une juste
rémunération

Fourchette de prix connue par nos agriculteurs avant même la mise en culture des légumes
Un complément de prix

Un complément
de prix

pour nos agriculteurs en conversion* vers la Bio pour palier aux investissements faits pour se convertir au bio
Produits bio
Ensemble, semons de beaux lendemains !

Vous aussi, vous pouvez participer à une agriculture meilleure :
2 produits Paysan Breton Bio achetés = 1m² converti à la Bio

et EN PLUS ! Votre engagement permet de financer des actions supplémentaires en faveur de la biodiversité.

Découvrez toutes les étapes franchies grâce à vos bio gestes
150 000
sachets de la gamme Bio
achetés !
75 000 m² convertis !
Soit l’équivalent de
11 terrains de foot !
Fleurs
Dites-le avec des fleurs
2km de bandes fleuries semées chez nos agriculteurs

Pourquoi semer des bandes fleuries ?
Les bandes fleuries sont constituées d’une grande variété de fleurs qui favorisent la biodiversité. Par leurs couleurs et leurs odeurs, elles attirent les pollinisateurs (abeilles, papillons) qui viennent se nourrir de leurs nectar et pollen. Elles servent également à la reproduction d’insectes auxiliaires dits “protecteurs” qui aident à réguler les populations d’insectes ravageurs.

L’info en plus
Le saviez-vous ?

Les bandes fleuries sont semées au début du printemps et fleurissent tout l’été.

Bandes fleuries
Déjà 308 820 sachets achetés 154 410 m² convertis
Déjà 308 820 sachets achetés 154 410 m² convertis
300 000
sachets de la gamme Bio
achetés !
150 000 m² convertis !
Soit l’équivalent de
120 piscines olympiques !
Hôtel à insectes
Un séjour 5 étoiles
30 hôtels à insectes installés chez nos agriculteurs

Pourquoi installer des hôtels à insectes ?
L’hôtel sert de logement et de refuge aux insectes auxiliaires : ils peuvent y passer la nuit, s’y abriter lors de mauvais temps et en hiver, s’y reproduire et y loger leurs larves. Divers matériaux sont utilisés pour construire les hôtels à insectes (paille, briques, tiges, rondins...) pour que chaque insecte ait sa “chambre”.

L’info en plus
Le saviez-vous ?

11 types d'insectes peuvent trouver refuge dans un hôtel à insectes : abeilles, coccinelles, perce-oreilles, papillons, chrysopes, carabes, syrphes, osmies, pemphedrons, xylophages et aphidius colemani.

Hôtels à insectes
500 000
sachets de la gamme Bio
achetés !
250 000 m² convertis !
Soit l’équivalent de
38 terrains de foot !
Poêlée à la parisienne
Activons ensemble notre prochaine bio'nne action
La conversion vers la bio progresse

Encore quelques produits de la gamme Bio PAYSAN BRETON pour activer cette étape et découvrir tous les bienfaits de notre prochaine action.

600 000
sachets de la gamme Bio
achetés !
300 000 m² convertis !
Soit l’équivalent de
44 terrains de foot !
Carottes bio
Plantons de bio'nnes actions !
50 pommiers plantés
chez nos agriculteurs

Encore quelques produits de la gamme Bio PAYSAN BRETON pour activer cette étape et découvrir tous les bienfaits de notre prochaine action.

900 000
sachets de la gamme Bio
achetés !
450 000 m² convertis !
Soit l’équivalent de
360 piscines olympiques !
Brocolis bio
Essaimons nos bio'nnes actions !
10 ruches installées chez nos agriculteurs

Encore quelques produits de la gamme Bio PAYSAN BRETON pour activer cette étape et découvrir tous les bienfaits de notre prochaine action.

1 000 000
sachets de la gamme Bio
achetés !

1 000 000 de produits vendus

=

500 000 m² convertis à la bio !

*La conversion correspond à la période de transition entre un mode de production dit « conventionnel » et l’obtention de la certification « agriculture biologique », cette période dure 2 à 3 ans, le temps que la terre se régénère !